Définition du projet personnel

Quelles sont vos motivations pour reprendre une entreprise?

  • Retrouver une situation après une perte d’emploi
  • Acquérir un statut social
  • Atteindre un objectif professionnel en fonction d’une conviction profonde ?

Avant de répondre à cette question, vous devez vous demander si vous avez une connaissance suffisante du monde de l’entreprise et du métier de chef d’entreprise.

Diriger c’est prévoir. Projetez vous dans le futur et imaginez vous à la tête de l’entreprise que vous aurez rachetée dans 3, 5, 10 ans ou davantage.

Les bonnes motivations

  • Reprendre une entreprise pour la développer,
  • Devenir son propre patron,
  • Acquérir son indépendance,
  • Exploiter un savoir-faire personnel,
  • Gagner de l’argent.

Les mauvaises motivations

  • Résoudre un problème personnel,
  • Changer de vie,
  • Atteindre une certaine position sociale,
  • Mettre en pratique une vieille idée.

Identifiez vos atouts et contraintes personnelles

Les atouts

  • Le premier atout est d’avoir une personnalité de chef d'entreprise.
    Le repreneur doit en peu de temps montrer les facettes de sa personnalité,  et s’affirmer grâce à une autorité de compétences.
  • Le deuxième atout est d’avoir exercé dans des fonctions de gestion  d’un centre  de profit, d’une direction, etc… les aptitudes démontrées lors de ces  expériences, mettront davantage  l’équipe de l’entreprise en confiance.
  • Le troisième atout est de pouvoir exercer plusieurs casquettes: avoir la fibre commerciale, des connaissances approfondies en gestion, un bagage juridique, de bonnes capacités de manager...
  • Le quatrième atout est d’avoir une ouverture d’esprit importante, savoir écouter, observer et s’entourer.

Les contraintes

  • Le temps de préparation:pourrez vous dégager suffisamment  de temps  pour préparer votre reprise (si vous êtes salarié par exemple)
  • L’apport financier: aurez vous les reins suffisamment solides pour convaincre votre banquier sans vous démunir complètement. Vos charges financières seront-elles couvertes par les faibles revenus que pourraient procurer la reprise au départ
  • L’entourage et la famille: adhérent-ils au projet, sont-ils prêt à moins vous voir, à assumer des tâches qui auparavant vous étaient réservées, pourront ils baisser leur niveau de vie, réduire les temps libres et congés passés avec vous...
  • La santé: êtes vous prêt physiquement à encaisser de grosses charges de travail et psychologiquement à encaisser de » gros coup de pression.

Évaluez vos compétences et vos besoins éventuels de formation

Réaliser un bilan de compétence, évaluer vos points forts et vos points faibles, afin de pouvoir améliorer les domaines  dans lesquels vous avez le moins d’expérience, ou ceux que vous chercher à approfondir.

Anticiper, et participer à des formations adaptées.

 

Déterminer votre capacité d’investissement

Vous devez évaluer, vos ressources personnelles, les emprunts envisagés, le prix de cession et le « coût » de son plan de développement ou de redéploiement. Vous devez également vous assurer que la reprise envisagée ne vous mettra pas dans une situation personnelle ingérable.

Pour cela, vous devez établir en parallèle un plan de financement prévisionnel et un plan de financement personnel